top of page
Les investissements
Capture d’écran 2022-02-24 à 18.26.41.png

2021 - Aiacciu - Logiciel d’efficacité énergétique - 

fusee-01.png
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
téléchargement.png

Agrid s’attaque au problème climatique par le biais des bâtiments. L’entreprise est née du constat qu’une solution logicielle serait le catalyseur indispensable à toute politique énergétique durable. Cette solution logicielle permet d’optimiser automatiquement le fonctionnement des systèmes thermiques sans préjudice pour le confort des occupants. Jusqu’à 25% de réduction de la consommation énergétique sont attendus. Les algorithmes développés par l’entreprise, qui mixent à la fois intelligence artificielle et modélisation physique, traitent un grand nombre de données mesurées sur site, calculent en temps réel les consignes optimales et les transmettent automatiquement à chacun des appareils connectés. Jean-Pierre Voropaieff et Jean-Bernard Eytard ont tenu à enraciner l’entreprise en Corse dès sa création en 2019. Au-delà du choix affectif pour Jean-Pierre qui est originaire d’Aiacciu, la Corse constitue pour Agrid un espace de démonstration d’une grande pertinence par son caractère d’île « énergétique » (faiblement interconnectée avec les réseaux électriques continentaux).

Les entrepreneurs sont persuadés que les territoires insulaires sont des lieux privilégiés et très propices au développement de solutions technologiques en lien avec la protection de l’environnement. En effet, ces territoires sont les plus exposés aux conséquences du réchauffement climatique et sont en recherche constante de solutions pouvant les mener à l’indépendance énergétique malgré des contraintes techniques fortes. Dès qu’un nombre suffisant d’hôtels sera équipé en Corse, Agrid aura un impact sensible sur le système électrique insulaire et donc sur la consommation de ressources primaires. Agrid s’adresse aujourd’hui prioritairement à l’hôtellerie, et demain à tout exploitant de bâtiment tertiaire. Le travail de développement réalisé par les deux fondateurs, suivi pendant plus d’un an avant la réalisation de l’investissement, a été particulièrement abouti et maîtrisé. Forts d’une grande capacité d’adaptation, les porteurs de projet disposent de l’ensemble des cartes pour contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique à toutes les échelles.

Les fondateurs :

Capture d’écran 2022-02-24 à 18.49.27.png

Jean-Pierre Voropaieff

CEO & co-fondateur

Capture d’écran 2022-02-24 à 18.49.32.png

Jean-Bernard Eytard

CTO & co-fondateur

arcadium.png

2022 - Aiacciu - Plateforme esport - 

  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
téléchargement.png
fusee-01.png

Arcadium, créée par Alexandre Quaglieri, est une plateforme d’esport à destination des joueurs non professionnels ou amateurs et qui accompagne la pratique de jeux vidéo de manière compétitive en équipe. Selon une étude du baromètre France Esport, 4,8 millions de personnes (15 +) pratiquent le jeu vidéo compétitif en ligne ou en physique en France.  Comme un club de sport traditionnel, Arcadium permet aux joueurs d'adhérer à un club encadré par un entraîneur qualifié. Les joueurs peuvent alors rejoindre une équipe adaptée à leur profil, s'entraîner et participer à des compétitions sous la responsabilité de leur entraîneur. Alexandre, passionné d’informatique et de jeux vidéo, se consacre depuis 2019 au développement d’Arcadium. Il s’assigne pour mission de faire de l'esport une discipline vectrice de valeurs : dépassement de soi, respect et collaboration. L'ensemble des entraîneurs Arcadium sont formés en interne à travers un parcours de 40h leur permettant d'acquérir les compétences pédagogiques nécessaires à l'encadrement des joueurs et à la transmission de compétences socio-comportementales comme la résolution de problèmes et la prise de décisions rapides.

Rapprocher les utilisateurs représente également un fort enjeu social pour la plateforme qui contribue à tisser des liens entre les esportifs évoluant dans un environnement hyper connecté. 

 

Basée à Aiacciu, Arcadium emploie 6 personnes et rassemble déjà 40 coachs et 300 licenciés. Ce succès réside dans la capacité d’Arcadium à développer une plateforme structurant la pratique de l'esport amateur et garantissant la qualité de l'expérience utilisateur. Leurs algorithmes permettent la constitution et la gestion d’équipes optimales ainsi que la création de CV numériques pour les joueurs et les coachs. Ces CV pourraient à terme permettre l'identification des soft skills chez les individus. 

Ce projet entre pleinement dans la politique d’investissement du fonds d’amorçage Alzà qui a été mobilisé par FemuQuì Ventures en vue de soutenir le développement technique de la plateforme.

Le fondateur :

1609409381397.jpeg

Alexandre Quaglieri

new-teelt_9ch4vva0.webp

2022 - Bastia & Paris - Plateforme d’onboarding RH - 

fusee-01.png
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Facebook
téléchargement.png

Après deux années de recherche auprès de diverses directions des ressources humaines, Yann Boisseau et Jonathan Dietsché lancent Teelt qui facilite l’accueil et l’intégration des nouveaux collaborateurs en entreprise avant même leur arrivée. La société ambitionne de devenir la référence en matière d'onboarding collaborateurs et de renforcer les liens entre les membres d'une même entreprise grâce à son outil digital unique.

 

La plateforme SaaS est totalement personnalisable et permet par exemple un accès rapide et simple aux détails sur l'équipe, une vidéo d'accueil, les éléments de culture de l’entreprise, le planning des premiers jours et le partage des documents nécessaires à l'embauche. 

 

L’expérience utilisateur proposée fidélise les talents recrutés, renforce la marque employeur et représente un gain de temps important pour les parties prenantes aux processus de recrutement et d’intégration.

Les managers et les équipes RH travaillent en synergie pour offrir une expérience d'intégration optimale. Ces acteurs sont clés. Les responsables RH, libérés des tâches administratives répétitives, consacrent davantage de temps à l'intégration et à l'accueil des nouveaux employés. Les managers fournissent les informations spécifiques du poste et préparent l’arrivée au sein de l'équipe. 

 

Créée en 2018, Teelt emploie déjà 7 personnes et est basée à Bastia et à Paris. 

 

Ce projet entre pleinement dans la politique d’investissement du fonds d’amorçage Alzà qui a été mobilisé par FemuQuì Ventures pour permettre à Teelt de poursuivre le développement du logiciel et la mise en marché.

Les fondateurs :

yann_black_white-_1__gtkw5rgr.png

Yann Boisseau

Co-fondateur

Jon_black_white-_1__mo930t60.png

Jonathan Dietsché

Co-fondateur

logo_site.png

2022 - Coti-Chiavari - Plateforme de parcours d’orientation - 

fusee-01.png
  • LinkedIn
  • Facebook
  • Instagram
téléchargement.png

Suite à plusieurs années d'expériences dans le domaine de l'éducation, de la pédagogie et du coaching, Laurie Monné et Stéphane Saladin créent UPikaJob, dédiée à transformer l'orientation scolaire et professionnelle pour les collégiens et les lycéens. Leur ambition est d’agir pour les adultes de demain en proposant des parcours d'aide à l’orientation connectés et accessibles à tous.  

UPikaJob créé un outil innovant, une plateforme numérique, 100% digitale, qui permet à un maximum de jeunes de bénéficier d'un accompagnement individuel, sur mesure et immersif, pour la construction des projets académiques et professionnels. Cet outil permet en effet  la réalisation de bilans de compétences et d'intérêts professionnels, ainsi que la découverte des différentes filières grâce à une base de données regroupant l'ensemble des métiers, formations et établissements scolaires.

Le processus est personnalisé, permet une meilleure prise en compte des aspirations et volontés de chacun des étudiants, et intègre systématiquement la rencontre de professionnels directement sur la plateforme pour partager une expérience concrète des métiers.

 

UPikaJob est une « entreprise à mission » et  l’engagement sociétal qu’elle s’assigne au travers de la réalisation de son activité est inscrit dans ses statuts. Créée en 2021, UPikaJob emploie déjà 6 personnes et est basée à Coti-Chiavari. 

 

FemuQuì Ventures a décidé d'investir à plusieurs reprises dans UPikaJob en mobilisant le fonds d'amorçage Alzà. Ces investissements permettront ainsi de financer le développement technique de la plateforme et son déploiement.

Les fondateurs :

1636493483461.jpeg

Laurie Monné

Co-fondateur

Visconti_22sept20-72-scaled-e1612868105465z.png

Stéphane Saladin

Co-fondateur

Soyez les prochains investissements !
bottom of page